Université Panthéon-Sorbonne

La guerre comme enjeu de politiques publiques - Communication

Présentation d'une communication sur le thème « Une Suisse au-dessus de toute influence ? Impact des phénomènes nationaux et internationaux sur les réformes contemporaines des politiques publiques de défense suisses » dans le cadre du panel "Les politiques de défense comme politiques publiques"

Notre contribution examine une transformation majeure de la politique de défense suisse, la réforme « Armée 95 », initialisée en 1989. Nous nous concentrons sur sa phase d’impulsion en recourant au cadre des coalitions de cause (ACF) et à la méthode du causal-process tracing. Nous recherchons les facteurs explicatifs du calendrier et de la décision en opérationnalisant une hypothèse de l’ACF qui explique le changement par l’effet d’événements internes ou externes au sous-système.
Après avoir décrit les coalitions polarisées qui agissent au sein du domaine, nous présentons les paramètres stables et les structures d’opportunités du sous-système au travers le modèle des flux de l’ACF.
Présentation à la Base navale de Toulon, salle du Conservatoire de la tenue

"Le livre du soldat" comme image masculine du citoyen et du soldat

 

 

Présentation du 6.6.2016 dans le cadre des journées d’études toulonnaises de l'Institut de Stratégie Comparée sur le thème BD, guerres et stratégie

Le développement de l'arme atomique en Suisse - Conférence à la Société militaire de Genève le 1er Mars 2016

Le développement de l'arme atomique en Suisse - Conférence à la Société militaire de Genève le 1er Mars 2016

 

L’idée que la Suisse, pays neutre, dépositaire des Conventions de Genève, ait pu chercher à développer une bombe atomique, peut apparaître insolite. Et pourtant, pendant la Guerre froide, la Confédération a effectivement lancé un programme militaire secret de recherches nucléaires. La conférence met en lumière les raisons principales pour lesquelles la Suisse a cherché à s’équiper de cette arme, les motifs qui l’ont finalement incitée à signer le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), puis contraste le développement suisse de l’époque avec celui, contemporain, des pays proliférants.

[Publication ASHSM] "Au front et à l’arrière La Première Guerre mondiale et ses champs de bataille"

[Publication ASHSM] "Au front et à l’arrière La Première Guerre mondiale et ses champs de bataille"

Rudolf Jaun, Michael Olsansky, Sandrine Picaud-Monnerat
An der Front und hinter der Front / Au front et à l'arrière
Der Erste Weltkrieg und seine Gefechtsfelder / La Première Guerre mondiale et ses champs de bataille

Der Erste Weltkrieg zog alle Weltmächte in seinen Bann. An der Gefechtsfront und an den Heimfronten unternahmen die Kriegsmächte unvergleichliche Anstrengungen. Mit vielfach erhöhter Produktion und umfassender Mobilisation versuchten sie, den Erfolg an der Gefechtsfront zu erzwingen. Dies führte zu einem Wandel der Streitkräfte und der Kampfführung, aber auch zu einer Totalisierung der Kriegsführung unter Einbezug ganzer nationaler Gesellschaften und ihrer Kultur.
Nach dem Krieg zogen die politischen und militärischen Eliten «Kriegslehren» von ganz unterschiedlicher Tiefe. Ebenso intensiv und umstritten waren die gesellschaftliche Verarbeitung und das Gedenken an diesen Krieg. Der Band vereint 19 Beiträge, verfasst von international renommierten Historikerinnen und Historikern.

Herausgegeben von Rudolf Jaun, Michael Olsansky, Sandrine Picaud-Monnerat, Adrian Wettstein. Mit Beiträgen von Ian Beckett, Roger Chickering, Michael Epkenhans, Stig Förster, Gerhard P. Gross, Wim Klinkert, Günter Kronenbitter, Gerd Krumeich, Sönke Neitzel, Michael Olsansky, Markus Pöhlmann, Dimitry Queloz, Roman Rossfeld, Martin Schmitz, Georges-Henri Soutou, Adrian Wettstein, Béatrice Ziegler.

Recherche - Billets récents