GCSP and the China Institute for International Strategic Studies hold their annual dialogue in virtual form

GCSP and the China Institute for International Strategic Studies hold their annual dialogue in virtual form

The dialogue between both institutions started in 2010 (with one exception in 2020 due to the COVID-19 pandemic), and the 2021 edition was held in virtual form. The delegations were led by Ambassador Thomas Greminger, the new Director of GCSP, and Maj. Gen. (ret) Du Nongyi, Senior Advisor at CIISS.

[PROMOTION] GCSP 2021 Course Catalogue

[PROMOTION] GCSP 2021 Course Catalogue

 

At @Geneva Centre for Security Policy, our virtual learning journeys are designed to align learning with impact. In 2021, learn new tools, put knowledge into action and practice key skills. #LearnWithGCSP today! https://bit.ly/34seqQJ

 

Nos parcours d’apprentissage virtuels sont conçus pour mettre en parallèle apprentissage et impact. En 2021, maîtrisez de nouveaux outils, mettez vos connaissances en pratique et utilisez des compétences clés. Commencez dès aujourd’hui !

 

#MyLearningJourney #ExecutiveEducation

 

Lampions du 1er août à Reinach

La fête nationale suisse

[Source: gcsp.ch] La fête nationale suisse a été fixée au premier août, une date mentionnée dans le pacte fédéral de 1291. De manière représentative des institutions suisses, cette fête n’a été déterminée qu’à la fin du XIXème siècle, lors du 600ème anniversaire du Pacte, choisi à cette occasion comme date de création de l’ancienne Confédération. Le Conseil fédéral demanda aux cantons de faire sonner les cloches des églises et d’allumer des feux de joie pour fêter la journée. En 1899, sous l’influence des Suisses de l’étranger, qui voulaient aussi célébrer l’équivalent d’un 14 juillet, le Conseil fédéral institutionnalisa la manifestation. Dans les années trente, la fête et le pacte symbolisèrent une volonté d’indépendance farouche en réaction au totalitarisme. Depuis, la fête nationale suisse demeure un événement plutôt modeste, sans défile en défilés ou grande pompe, organisé par les communes. Ce n’est d’ailleurs que depuis 1994 que la fête nationale est un jour férié, après qu’une majorité du peuple et des cantons ait accepté une initiative constitutionnelle.