Christian Bühlmann (2006) "L’approche capacitaire ..."

SOGAFLASH SOGAFLASH
09 Mar
2012

Christian Bühlmann (2006). "L’approche capacitaire: une réponse à des menaces diffuses." SOGAFLASH: 13-14.

En 1932, Charles de Gaulle affirmait que «nous devons non pas conserver l’armée de nos habitudes, mais construire l’armée de nos besoins». Au-delà de la formule, il convient de s’interroger sur la manière de définir ces nécessités, dans un environnement complexe, polymorphe et instable. L’approche capacitaire représente une réponse pertinente à cet état de fait.

Jusqu’à la fin de la Guerre froide, le développement des Forces armées était basé sur une appréciation de la menace concrète: A partir d’une appréciation de la menace posée par les pays signataires du traité de Varsovie, les planificateurs définissaient des besoins et procédaient à des acquisitions.
Cependant, avec la disparition de cette menace symétrique, cette manière de faire n’est plus possible: si la menace contre lesquelles les armées étaient préparées disparaît, faut-il en conséquence supprimer les armées?
Qui plus est, on constate l’apparition de risques et de menaces diffuses qui ne sont pas directement du ressort des Forces armées, mais contre lesquelles elles peuvent, dans un contexte interdépartemental et multi-niveaux, fournir des prestations particulières au profit de l’ensemble.
Cet article présente de manière synthétique les évolutions qui se déroulent à l’étranger, l’approche capacitaire per se et conclut par un appel à un développement capacitaire des Forces armées suisses.