Christian Bühlmann, Pierre Streit (2021) "Déclin et retour des entreprises militaires privées: le rôle de l’État contemporain"

Christian Bühlmann, Pierre Streit (2021) "Déclin et retour des entreprises militaires privées: le rôle de l’État contemporain" vtg.admin.ch/stratos
30 Jui
2021

Christian Bühlmann, Pierre Streit (2021) "Déclin et retour des entreprises militaires privées: le rôle de l’État contemporain", in Stratos, 1-21, pp 16-27 doi:10.48593/zqp3-0k30

Several trends in world politics have led to a renaissance of private military and security companies (PMSCs). This revival is both an indicator of fundamental changes within the international system and the state as its major actor as well as an indicator of new forms of threats that could have an impact on Switzerland’s security.
Inspired by a seminar organised for Swiss Armed Forces’ Operations Command by the Geneva Centre for Security Policy (GCSP) in November 2020, this article first describes the decline of military enterprises in the context of modern state formation, considered as a legitimate form of governance within a given territory, which emerged as a reaction to the revolution of warfare. In a second step, this article analyses PMSCs in the historical dimension of Swiss military entrepreneurs. It shows that the resurgence of PMSCs is representative of a weakening and a transformation of the state, an involution of the previous process. In this context, it analyses the Russian «Wagner Group» and the Turkish «SADAT» and offers explanations for this development. Finally, it assesses the threats that these military enterprises pose to the interests of European states. In conclusion, the article asserts that those threats need to be incorporated in the spectrum of menaces, which should not be reduced to technological challenges.

 

Plusieurs courants qui animent la politique mondiale (au sens de world politics) ont conduit à une renaissance des entreprises militaires et de sécurité privées (EMSP). Cette réviviscence des armées privées représente à la fois un indicateur de transformations fondamentales du système international et de l’État, son acteur majeur, ainsi qu’un marqueur de nouvelles formes de menaces qui pourraient avoir un impact sur la sécurité de la Suisse.
Inspiré d’un séminaire du Centre de politique de sécurité - Genève (GCSP), organisé en novembre 2020 pour le commandement des Opérations, cet article décrit premièrement la disparition des entreprises militaires dans le contexte de la formation de l’État moderne, considéré comme une forme de gouvernance légitime sur un territoire déterminé, apparu à la suite des révolutions militaires de l’époque moderne. Il analyse ensuite les EMSP dans leur dimension historique (à l’exemple des entrepreneurs militaires suisses). Deuxièmement, il montre que la résurgence des EMSP est révélatrice d’un affaiblissement et d’une transformation de l’État dont on pourrait déduire «un phénomène d’involution», un retour à une forme d’organisation féodale (Linhardt 2019, 2-4). La «SADAT» turque ou le «Wagner Group» russe seront analysés et on proposera des explications de cette évolution. En conclusion, on évaluera les menaces que ces entreprises militaires font peser sur les intérêts des États européens. Elles devraient trouver leur place dans l’éventail des menaces contemporaines et futures.