• "...im Internet, oder wie das gfotz heisst"

     

    Une promenade dans l'Emmental s'achève près d'une petite maison. Trois poules picorent en liberté. Une dame âgée, à la belle chevelure blanche, s'avance tranquillement, portant une petite cuvette en plastique bleue remplie de carottes émincées. Locace, elle explique qu'un renard avait mangé ses poules. Pour les remplacer, sa fille a sauvé les gluggere d'une ferme en batterie. Elle les a trouvées "im internet, oder wie das gfotz heisst." Elle nous quitte pour aller nourrir ses agneaux.
    En savoir plus...

« Libérez les ballons captifs !»
Près de 80 ans après le déchirant appel de Pierre Dac, tout reste à faire. En Suisse aussi!

Halb schwanger gibt es nicht...

Une répétition d'orchestre. Le maestro hongrois scande ses indications dans un anglais sommaire; il porte sur la première syllabe des mots l'accent tonique caractéristique des dialectes finno-ougriens. Lorsque son vocabulaire tend à la limite, il commute sur un autre idiome.

Au sommaire des Écho: Narcisse

Narcisse, handicapé du bulbe, croque désormais les pissenlits par la racine.

"Moi, j'ai des hauts et des bas"